Qu’est-ce que la compétitivité économique ?

Qu’est-ce que la compétitivité économique ?

La compétitivité économique s’entend par la capacité d’un secteur économique d’une entreprise, en situation de concurrence, à procéder à des transactions commerciales de biens et services à long terme sur un marché donné. Cette compétitivité économique est appréciée suivant la dynamique des parts de marché d’une entreprise.

L’enjeu économique pour les entreprises : la compétitivité

lenjeu-economique.jpg

Dans une situation de monopole sur le marché, l’entreprise certes accumule des bénéfices par cette situation de monopole néanmoins elle ne sente pas sa grandeur pour autant ; c’est dans l’environnement concurrentiel qu’elle trouve sa vraie nature. En effet, la compétitivité économique dynamise le secteur économique d’une entreprise. Face à la compétitivité économique, l’entreprise tient à analyser sa performance et sa position sur le marché par un diagnostic stratégique de son économie, tant dans ses coûts que dans l’acquisition des bénéfices concurrentiels. Elle tient ainsi estimer ses parts de marché en étudiant les prix à utiliser pour un tel produit ou pour un tel service marchand, en essayant continuellement d’apporter des innovations et des services additionnels.

Compétitivité économique et bénéfices des entreprises

competitivite-economique.jpg

Toute spécialisation productive ou stratégique adoptée par une entreprise pourrait amener à une forte compétitivité économique lorsqu’elle fournit d’une façon directe ou indirecte des externalités positives, des synergies et des rendements d’échelles actifs. L’entreprise en concurrence sur le marché grâce à la compétitivité économique peut tirer de bénéfices en la matière. En effet, la compétitive peut amener à la visibilité de l’entreprise sur le marché, à conforter sa position spécifique sur un domaine stratégique, à renforcer ses savoir-faire en marketing, à acquérir un renom national et/ou international, à attirer la confiance et la reconnaissance des autres segments porteurs de financement (d’autres agents économiques investisseurs) ou porteurs de recettes (les consommateurs), à maintenir la fidélité des agents économiques en connexion avec les activités de l’entreprise (consommateurs, fournisseurs).